Les Bobines 35 mm des publicités de "Maître Sega"

Personne ne remettra cette affirmation en cause, c’est bel et bien pendant la période de la MegaDrive que Sega a été le plus créatif et le plus agressif en terme de communication et de campagnes publicitaires.
17 ans après, tout le monde se souvient encore du fameux « SEGA c’est plus fort que toi »
Véritable slogan devenu culte pour toute une génération de joueurs.

A la rentrée 1992, nouvelle offensive Sega sur le front des pubs télés,

(il fallait frapper fort face à la Super Nintendo qui venait de sortir en Europe)
Quatre nouveaux films sont donc diffusés (900 passages télé !!). Adieu le punk que Maître Sega a fini par achever définitivement. Le "C’est plus fort que toi" prends donc ici tout son sens puisque pas moins de quatre nouveaux adversaires viennent défier ce dernier directement dans son antre.
Un pilote de Formule 1 se mesure à Maître Sega sur SMGP2, un athlète le défie sur Olympic Gold, un aventurier le provoque sur Indiana Jones 3 et sa rencontre avec un affreux Cyborg sur The Terminator se termine (!) dans un déluge de feu.

Ces quatre spots ont été réalisés par Michael Utterback, l’un des meilleurs réalisateurs américains de pubs.
Le fameux dôme où se déroulent les affrontements mesure 15 mètres de haut et a demandé plus d’un mois de travail et de calculs sur les stations graphiques de l’époque, idem pour la conception de l’écran géant qui semble flotter dans l’espace !

La séquence la plus impressionnante de ces quatre films est l’explosion du Cyborg dans le spot Terminator.

A elle toute seule, cette explosion a nécessité 22 heures de tournage non stop… Du grand SEGA !
 

Un an plus tard, en octobre 1993 c’est la naissance de « Canal Sega » : Lancé dans la presse spécialisée, avec une accroche mystérieuse, sur laquelle Sega nous donne rendez-vous le 16/10/1993 dès minuit sur une célèbre chaîne de merde française.

Ceux présent devant leur télévision ce soir là peuvent découvrir un spot de 2 minutes 30 fortement inspiré du film Apocalypse now entièrement dédié au Mega-CD.
Par la suite des versions courtes passeront à des heures plus grand public. Ce spot est sans nul doute la plus belle pub Sega a ce jour.

Cette même année 1993 vit Sega envahir les villes de France grâce à de nombreux visuels très forts sur les affichages publicitaires 4x3.
Sur fond de Révolution Française, de Mai 68, de guerres Napoléoniennes et de Croisades un simple texte, plutôt gonflé - il faut bien l’admettre - disait « Il fallait bien s’occuper avant la MegaDrive »

Il n’y a pas à dire mais cette période 16 Bits fut vraiment le must en terme de pubs Sega.
Absolument rien à voir avec aujourd’hui.

 

Merci à Enkhyl et Tontonsega de m'avoir permis de reprendre leurs articles.

Lien vers l'original :

http://www.sega-mag.com/forum/sujet-+Dossier+++La+MegaDrive+++partie+3+3-1539-67-1.htm

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now